N'hésitez pas à venir voter aux Top-Sites
Toutes les deux heures !
:hero:
Il vous est possible d'emprunter cette barre défilante
pour poster le message de votre choix !
Rdv au casino pour le faire !
Dépensez vos dollars !!!
Qui veut dire nouvelle version ! Veut dire : nouveaux Postes Vacants !
Laissez vous tenter pour ceux du SWORD, des Asgardiens,
des Gardiens ou encore bien d'autres !

Partagez | .
 

 CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE [Bruce Banner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


☇ DOUBLONS : Illyana Raspoutine
☇ PSEUDO : Many
☇ CÉLÉBRITÉ : Evangeline Lilly
☇ CRÉDITS : Shiya
☇ CRIMES COMMIS : 35
☇ ÂGE DU PERSONNAGE : 37 ans
☇ NOM DE CODE : THE WASP
☇ SURNOM(S) : Jan
☇ AFFILIATION : Vengeurs
☇ JOB : Styliste
☇ HUMEUR : Piquante: perdue dans sa relation avec Hank. Veut pouvoir de nouveau sauver le monde.

Pouvoirs: Réduction de la taille, dard de guêpe, vol et communication avec les insectes.


Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE [Bruce Banner] Sam 22 Avr 2017 - 19:14



CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE
My friends are so depressed, I feel the question of your loneliness, Confide, 'cause I'll be on your side, You know I will, You know I will. Ex-girlfriend called me up, Alone and desperate on the prison phone, They want to give her seven years For being sad ♦ My friend - Red Hot Chili Peppers

Mon poing s’abat violemment contre une porte blindée. Je porte mon visage en direction d’une caméra de surveillance jusqu’à presque coller mon œil à son contact. Au moins, si on ne m’ouvrait pas, je me disais que mon ami derrière la porte allait être désespéré par mon attitude puérile. J’avais établi une stratégie d’une efficacité effarante pour atteindre celui que je voulais voir. Première étape, échappé à la surveillance d’un Hank Pym déprimé, paranoïaque et sur protecteur. CHECK ! Deuxième étape, conduire ma décapotable noire (pas décapotée au vue du temps) jusqu’à la ville la plus proche de ma destination dans l’état de New-York, la garer devant une entreprise X ou Y de textile (pour la couverture) puis voler jusqu’à mon but final. CHECK ! Troisième étape, frapper comme une bourrine sur la porte jusqu’à ce que mon ami se décide à m’ouvrir ! Et ça c’était la partie la plus difficile du plan. Sinon il y avait le plan B : Réduction de la taille, trouver une faille dans la structure pour y pénétrer et me frotter au système de protection Made In Stark… Dans tous les cas, j’allais finir par entrer. C’était à mon ami de voir dans le premier cas, il aurait le droit à d’amicale retrouvaille, dans le second, il allait se confronter à l’humeur d’une Janet Van Dyne en colère.

Toc… toc… toc… Bruuuuuce ! C’est Jan ! Ouvre-moi, s’il te plait ! Souriais-je à la caméra.

Bruce Banner, le célèbre scientifique spécialiste des Rayons Gammas, plus connu sous le nom de Hulk, se cachait dans son laboratoire depuis quelques jours. Sans compter sur le fait qu’il était dans le même état d’esprit que la majorité desVengeurs, il avait lui aussi vécu son lot d’expérience traumatisante depuis la bataille finale contre Thanos, entre son séjour dans l’espace, la prise de pouvoir de Hulk et son séjour au fin fond de la forêt Wakandaise. Je ne savais pas en détail ce qui lui était arrivé, mais j’avais un don naturel pour faire parler les gens et certains de mes anciens collègues mieux renseignés que moi m’avaient rencardé à son sujet. Je refrappais doucement à la porte.

Banner. Il caille dehors… Allez soit sympa, ouvre-moi ! Dis-je en me frottant les bras, un peu théâtral.

Bruce et moi avions toujours eu une relation… saine et… communicante. En vérité, il était mon psychologue personnel quand j’avais un problème avec Hank. Je ne sais pas pourquoi j’avais choisi Bruce pour cette tâche. Avouons qu’avec son problème de contrôle de lui-même, il n’était peut-être pas la personne qu’il fallait embêter ! Mais je ne sais pas… Il avait un côté réconfortant. Bruce était un scientifique comme l’avait été mon père, et comme l’était mon époux. Mais il n’avait pas leur caractère, il était plus serein, plus attentif que les hommes de ma vie ! Un jour je me suis planté dans son bureau, je me suis assise au milieu de son matos et j’ai commencé à parler. Il a discuté avec moi, sans trop me faire comprendre que je l’ennuyais comme l’aurais fait Hank. Par conséquent, j’ai continué et c’est devenu une situation récurrente. Aussi récurrente que les fois où je me disputais avec mon époux, par conséquent très récurrente !

Voyant que la porte ne bougeait toujours pas et sachant éperdument qu’il me regardait grâce à son système de sécurité high-tech, je commençais à avoir la moutarde qui me montait au nez. Changement de plan, et changement d’habitude ma petite Jan. Mode vénère ON !

ROBERT BRUCE BANNER… JE NE SAURAIS TROP TE CONSEILLER DE M’OUVRIR ! Dis-je à la caméra, les mains sur les hanches et avec un regard si perçant qu’il aurait pu envoyer des piqûres d’énergies bioélectriques à travers du système de sécurité.

J’étais un peu comme Banner. Je pouvais changer d’attitude en changeant de forme. Il valait se frotter à une Janet grandeur nature que sous sa forme de Guêpe. Emotionnellement parlant c’était plus risqué ! La Guêpe s’entendait très bien avec Hulk. Leur collaboration lors d’une bataille était proportionnelle à leur différence de tailles. Je me plaisais parfois à lui rappeler qu’il était mon perchoir préféré. Continuant à mitrailler la caméra du regard et à tambouriner sur la porte comme une fêlée, je sentais ma patience se détériorer. C’était sa dernière chance de m’ouvrir.

Très bien ! Si tu veux la jouer ainsi ! Dis-je hautaine à la porte de fer en cessant de taper dessus. Alors je réduisis ma taille, me collait une dernière fois à la caméra de toute ma petite hauteur de Guêpe, fit une grimace puérile et attendit quelques secondes. Pas de réaction. Plan B. Si il ne m’ouvrait pas de suite, j’allais pénétrer illégalement dans le complexe.

code by bat'phanie



★ HI! I'm the Wasp! And you've just been STUNG! ★
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas


☇ DOUBLONS : Max - Emmy - Hunter - Groot
☇ PSEUDO : Duke of Jaan
☇ CÉLÉBRITÉ : Mark Ruffalo
☇ CRÉDITS : Dory ♥ (avatars) / Lizzou (Sign)
☇ CRIMES COMMIS : 456
☇ ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans
☇ NOM DE CODE : Hulk
☇ SURNOM(S) : Hulky, Brucey
☇ AFFILIATION : Indépendants
☇ JOB : Scientifique, spécialiste en physique nucléaire (Bruce) / Seigneur déchu d'un royaume sur Alfheim (Hulk)
☇ HUMEUR : Depressed (Bruce) / Saddened (Hulk)


You know what scares me the most ? When it happens, when it comes over me... and I totally lose control, I like it.



- Talk to Fury, he needs you on this.
- He needs me in a cage?
- No one's gonna put you in a..
- STOP LYING TO ME!



- It's good to meet you, Dr. Banner. Your work on anti-electron collisions is unparalleled. And I'm a huge fan of the way you lose control and turn into an enormous green rage monster.
- Thanks.



- You speak of control, yet you court chaos.
- It's his M.O., isn't it? I mean, what are we, a team? No, no, no. We're a chemical mixture that makes chaos. We're... we're a time-bomb.



- Hey, is it me, or did somebody superheat ions to excite a vibranium dish, thereby forming an interdimensional portal?
- Bingo!
- Eh, what that mean?
- It mean: friends fixed what Dark Shiny did to us.
- No, what Bingo mean?



- You... Hulk thought you were friend. Why you hurt Hulk?
- Because you destroyed the one man I loved. And now you're going to help bring him back.



- Hulk! We no longer anchored to this world. I can take you home.
- Earth is no home of mine.



- Bruce ? Bruce ? Dr. Bruce Banner ? You must come back to us ! Come back, Bruce ! You can do it.



- How can I overcome all of this ?
- You're stronger than you think, Bruce. It is a problem that we will all solve together.



Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE [Bruce Banner] Lun 24 Avr 2017 - 18:25



Banner, let her in !

- There is no place in Earth where I'm not a monster ! -



Le laboratoire Banner était fermé depuis près de cinq mois maintenant. L'histoire que le Hulk avait disparu durant la bataille finale contre Thanos avait fait le tour des États-Unis. Et son retour avait essuyé beaucoup d'encre aussi. Le Daily Bugle s'en était donné à coeur joie. Seulement voilà. Pas de nouvelle du Hulk ni du scientifique renommé Bruce Banner depuis ce retour annoncé. Seulement le docteur était introuvable, sûrement retranché quelque part où personne n'allait le trouver. C'est ce qu'il pensait. Le Hulk avait tort. Il fut bien retrouvé en pleine jungle wakandaise. Contraint de laisser revenir le scientifique, il se laissa faire, n'ayant plus rien à perdre. Bruce Banner était officiellement de retour. Mais ce retour n'était pas sans conséquence. Il y eut les séquelles de six mois d'emprisonnement psychique. Ce n'était pas rien. De retour à New-York, il n'avait pas repris sa place aux côtés de ses collègues Vengeurs mais se cloîtra dans son laboratoire pour un temps incertain, et ne voulait sous aucun prétexte être...

- Docteur Banner... Désolé de vous déranger. Nous avons une invitée...

... dérangé. Mais comme il venait de l'entendre, quelqu'un s'était présenté à la porte du laboratoire fermé. Les gens ne savent pas lire la pancarte ? « LABORATOIRE FERMÉ » Bruce roula des yeux. Peu présentable, il était affublé d'un jogging gris, d'un vieux tee-shirt au col froissé. Il ne s'était pas rasé et avait donc une barbe plutôt bien fournie sans parler de ses cheveux en bataille. Se frottant les yeux, sortant d'un moment de somnolence entre les nouvelles du jour à la télé et son livre ouvert sur lui, il décida tout de même de se lever pour se diriger jusqu'au système de surveillance. Personne ne s'était rendu jusqu'au laboratoire jusqu'ici. Deux semaines après son retour parmi la vie humaine, il fallait que quelqu'un vienne le déranger alors qu'il avait expressément dit à Carol qu'il ne voulait pas être dérangé pendant un moment, ce qu'elle avait respecté. Jusqu'à maintenant. Et quand il vit de qui il s'agissait, il lâcha un long soupir.

- Jan...

- Toc… toc… toc… Bruuuuuce ! C’est Jan ! Ouvre-moi, s’il te plait !

Il s'adossa au mur juste à côté de l'écran et leva les yeux au ciel. Il ne voulait vraiment pas être dérangé. Il ne faisait rien de spécial mais là, il voulait être seul. La veille, il s'était mangé un beau vent de la part de Betty et il avait passé une mauvaise nuit. Ce matin, en se réveillant, il s'était retrouvé dans la cage du Hulk au deuxième sous-sol. Lui aussi n'était pas dans son état normal car Bruce ne se souvenait pas qu'il ait eu le temps d'aller jusqu'au sous-sol... Quoiqu'il en soit, il ne répondit ni n'ouvrit à Jan alors que celle-ci semblait s'impatienter.

- Banner. Il caille dehors… Allez soit sympa, ouvre-moi !

Janet Van Dyne dans toute sa splendeur. De tous les Vengeurs, c'était elle la plus coriace. Bruce le savait, elle n'arrêterait pas tant qu'il n'aura pas ouvert. Carol avait compris le message, Thor avait d'autres soucis à régler, Tony n'était pas du genre à venir soutenir son science bro, quant à Barton, Bruce et lui n'étaient pas si proche que ça. Et puis, il y avait Natasha. Malheureusement pour elle, le Hulk n'était pas prêt, mais alors pas prêt du tout à vouloir lui pardonner la mort de Caiera. Et de ce fait, Bruce ne le pouvait pas non plus. Non, aucun des Vengeurs ne serait venu... hormis Janet Van Dyne.

- ROBERT BRUCE BANNER… JE NE SAURAIS TROP TE CONSEILLER DE M’OUVRIR !

Brue eut un sursaut et reporta son attention sur l'écran. Oh la la, elle s'énervait. Non, il fallait vraiment qu'il lui ouvre. Il en avait pas envie. Pourquoi aujourd'hui ? Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Il l'adorait, c'était indéniable, mais il se souvient des nombreuses fois où elle venait se plaindre de Hank. Quoiqu'il en soit, Bruce prit son courage à deux mains, sortit de son appartement et descendit jusqu'au rez-de-chaussée. Sur sa tablette, il voyait Jan s'énerver contre la caméra. Patience, patience, le docteur arrive.

- Très bien ! Si tu veux la jouer ainsi !

Oh non pas la Guêpe... Trop tard. Bruce la voyait déjà se réduire et se coller contre la caméra. Mettre en rogne une Van Dyne, c'était déconseillé, Bruce pouvait en témoigner désormais. Et puis, il fallait qu'il arrive avant qu'elle ne déclenche l'alarme et le protocole pour les intrusions illégales. Jan voulait vraiment entrer et voir Bruce. Celui-ci arriva en bas et désactiva les alarmes en se connectant sur le poste d'accueil. Il ouvrit par la même occasion les portes d'entrées qu'il avait renforcé - quand le labo était fermé - par des portes extérieures en fer. Protection oblige. Il avait son appartement au quatrième quand même. Et même, ses recherches - bien qu'en stand by depuis un long moment - étaient précieuses. Les portes s'ouvrirent et c'est un Bruce aux traits tirés, traînant un peu de la patte qui fit face à une Janet miniature.

- Bonjour, Jan. Que me vaut le plaisir de... Peux-tu reprendre ta taille normale ? J'ai l'impression de parler dans le vide...

La voix de Bruce était différente, usée, fatiguée, par moment hésitante. Lorsque Jan consentit à reprendre sa taille normale, il porta son regard dans le sien. Oui, oui, il le savait, il aurait du ouvrir plus tôt ou au moins lui répondre sachant qu'elle savait qu'il était dans son appartement. La mine basse, faisant comprendre qu'il n'était pas forcément d'humeur rien qu'avec l'expression de son visage, l'ex-scientifique reprit tout de même sa question.

- Que me vaut le plaisir de ta visite ?

Honnêtement, Banner ? Et pourtant, il n'avait pas dit ça ironiquement. Mais il se doutait bien qu'elle n'était pas venue juste pour papoter de la dernière engueulade que la jeune femme ait eu avec son mari. Ni même de ce qui pouvait ce passer au manoir des Vengeurs, encore moins du sort réservé à Tony au vue du résultat de l'élection présidentielle. Quoiqu'il en soit, qu'importe sa réponse, Bruce l'incitait à le suivre jusqu'à l'ascenseur.

Code by Sleepy


- Go ahead, piss me off! -

Bruce Banner. You know what scares me the most ? When it happens, when it comes over me... and I totally lose control, I like it.

Hulk. I'm not dead. I'm just mad.
× code by lizzou.


BRO HUG:
 
Revenir en haut Aller en bas


☇ DOUBLONS : Illyana Raspoutine
☇ PSEUDO : Many
☇ CÉLÉBRITÉ : Evangeline Lilly
☇ CRÉDITS : Shiya
☇ CRIMES COMMIS : 35
☇ ÂGE DU PERSONNAGE : 37 ans
☇ NOM DE CODE : THE WASP
☇ SURNOM(S) : Jan
☇ AFFILIATION : Vengeurs
☇ JOB : Styliste
☇ HUMEUR : Piquante: perdue dans sa relation avec Hank. Veut pouvoir de nouveau sauver le monde.

Pouvoirs: Réduction de la taille, dard de guêpe, vol et communication avec les insectes.


Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE [Bruce Banner] Mar 13 Juin 2017 - 20:52



CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE
My friends are so depressed, I feel the question of your loneliness, Confide, 'cause I'll be on your side, You know I will, You know I will. Ex-girlfriend called me up, Alone and desperate on the prison phone, They want to give her seven years For being sad ♦ My friend - Red Hot Chili Peppers

Alors que ma langue sortait de ma bouche pour une ultime grimace à la caméra de surveillance, j’entendis des rouages s’activer. Bruce avait-il décidé de prendre de l’avance sur mon incursion et de déclencher les défenses du bâtiment ? Non, il était trop gentilhomme pour me faire ça. Mais quand je le vis dans l’encadrement de la porte, je n’étais plus si certaine de me confronter à lui. Ou plutôt à ça… L’image décolorée d’un homme, l’ombre d’une épave… Et ces vêtements ? Digne d’un naufragé. J’en avais mal à mes yeux de styliste.

Bonjour, Jan. Que me vaut le plaisir de... Peux-tu reprendre ta taille normale ? J'ai l'impression de parler dans le vide...

Je mis mes mains sur mes hanches alors que je reprenais rapidement ma taille humaine. Mais j’ignorais si c’était une bonne chose, car avec cette taille, il pouvait voir mon regard noir de rancœur. J’aurais dû avoir pitié de lui en cet instant (ce que j’avais en repensant une énième fois à sa tenue) mais il avait été jusqu’à me faire changer de forme avant de se décider à m’ouvrir cette maudite porte.

Que me vaut le plaisir de ta visite ?

Temps mort. Gros moment de solitude. Vraiment ? Vraiment ? Etait-ce là sa question de retrouvaille ? Avait-il perdu des neurones dans l’espace ? Avait-il gagné en sarcasme au Wakanda ? Face à une question aussi stupide, la dérision était une arme de destruction massive.

Bonjour Janet. Quel plaisir de te revoir mon ami. J’ai beaucoup de choses à te raconter. Puis-je t’offrir une tasse de thé ? Petit temps mort mélodramatique.
Et là, je t’aurais dit que moi aussi j’étais ravie de te revoir mon ami et que j’aurais accepté ton offre avec plaisir. Ajoutais-je avec un grand plaisir.
Mais comme je n’ai pas le droit à cet accueil enthousiaste…

Concluais-je alors que je le suivais vers l’ascenseur et que la porte de l’entrée se refermait derrière moi. Côte à côte dans l’ascenseur, je lui jetais des regards furtifs. Entre ses traits tirés, vieillissant et son allure de vieux baroudeur. Et ses fringues… sainte déesse du dressing… comment était-il possible de posséder ces trucs-là dans son armoires au XXIème siècle !

Je respectais ce silence sentencieux, un peu rédempteur de tout ce qu’avait vécu Bruce. Mais tout le deux, dans un milieu aussi restreint qu’un ascenseur, ce n’était pas fait pour garder mon esprit en STAND BY ! Je m’élançais d’une jambe sur l’autre comme un enfant attendant pour aller au toilette (ne me demandez pas pourquoi j’ai pensé à cette allégorie en cet instant) ! Il n’empêche que je ne pouvais plus me retenir….

J’espère qu’une fois qu’on sera en haut, tu me feras le plaisir de mettre au moins une chemise. Je ne suis pas certaine de pouvoir survivre encore très longtemps face à ton nouveau look made in clochard !

Voilà… c’était plus fort que moi… Il fallait que je le lui dise !

code by bat'phanie



★ HI! I'm the Wasp! And you've just been STUNG! ★
You don't know me well enough to label me, sick, or even disturbed when you break it down I'm just two girls : trying to blend, trying to vibe, trying to live just one life.
Revenir en haut Aller en bas


☇ DOUBLONS : Max - Emmy - Hunter - Groot
☇ PSEUDO : Duke of Jaan
☇ CÉLÉBRITÉ : Mark Ruffalo
☇ CRÉDITS : Dory ♥ (avatars) / Lizzou (Sign)
☇ CRIMES COMMIS : 456
☇ ÂGE DU PERSONNAGE : 39 ans
☇ NOM DE CODE : Hulk
☇ SURNOM(S) : Hulky, Brucey
☇ AFFILIATION : Indépendants
☇ JOB : Scientifique, spécialiste en physique nucléaire (Bruce) / Seigneur déchu d'un royaume sur Alfheim (Hulk)
☇ HUMEUR : Depressed (Bruce) / Saddened (Hulk)


You know what scares me the most ? When it happens, when it comes over me... and I totally lose control, I like it.



- Talk to Fury, he needs you on this.
- He needs me in a cage?
- No one's gonna put you in a..
- STOP LYING TO ME!



- It's good to meet you, Dr. Banner. Your work on anti-electron collisions is unparalleled. And I'm a huge fan of the way you lose control and turn into an enormous green rage monster.
- Thanks.



- You speak of control, yet you court chaos.
- It's his M.O., isn't it? I mean, what are we, a team? No, no, no. We're a chemical mixture that makes chaos. We're... we're a time-bomb.



- Hey, is it me, or did somebody superheat ions to excite a vibranium dish, thereby forming an interdimensional portal?
- Bingo!
- Eh, what that mean?
- It mean: friends fixed what Dark Shiny did to us.
- No, what Bingo mean?



- You... Hulk thought you were friend. Why you hurt Hulk?
- Because you destroyed the one man I loved. And now you're going to help bring him back.



- Hulk! We no longer anchored to this world. I can take you home.
- Earth is no home of mine.



- Bruce ? Bruce ? Dr. Bruce Banner ? You must come back to us ! Come back, Bruce ! You can do it.



- How can I overcome all of this ?
- You're stronger than you think, Bruce. It is a problem that we will all solve together.



Voir le profil de l'utilisateur

Message(#) Sujet: Re: CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE [Bruce Banner] Mer 14 Juin 2017 - 10:08



The Wasp and the Tramp

- There is no place in Earth where I'm not a monster ! -



- Bonjour Janet. Quel plaisir de te revoir mon ami. J’ai beaucoup de choses à te raconter. Puis-je t’offrir une tasse de thé ? Et là, je t’aurais dit que moi aussi j’étais ravie de te revoir mon ami et que j’aurais accepté ton offre avec plaisir. Mais comme je n’ai pas le droit à cet accueil enthousiaste…

Sacrée Janet. Bruce ne put retenir un petit sourire amusé. Il avait oublié à quel point elle pouvait être sarcastique. Cela en était drôle. Les voilà maintenant tous les deux dans l'ascenseur, montant au quatrième étage. Bruce sentait les regards que posait sur lui son ancienne coéquipière Avengers. Ancienne, oui parce que Bruce n'était plus dans l'équipe officiellement. Il avait décidé de se retirer après les événements survenus sur Alfheim puis au Wakanda. Elle s'impatientait alors qu'ils venaient de dépasser le deuxième étage. On aurait dit une gamine qui avait une grosse envie. Elle se balançait sur ses jambes tout en regardant Bruce, accoutré comme un clochard, chose qui devait la choquer, grande styliste qu'elle était. Quoiqu'il en soit, c'est elle qui brisa le silence alors que le troisième étage venait d'être dépassé.

- J’espère qu’une fois qu’on sera en haut, tu me feras le plaisir de mettre au moins une chemise. Je ne suis pas certaine de pouvoir survivre encore très longtemps face à ton nouveau look made in clochard !

Bruce lâcha un petit rire. Ça, c'était dit. Et elle n'avait pas tellement tort. L'accoutrement de Banner faisait pitié. D'un signe de tête, il lui promit qu'arrivé en haut, il irait revêtir une tenue un peu plus convenable pour les yeux de madame. La porte de l'ascenseur s'ouvrit et Janet put contempler le vaste appartement de Bruce, situé dans l'aile ouest du quatrième étage. Il l'invita à aller s'asseoir sur le canapé, regarder la télévision si cela lui chante, se servir à boire pendant qu'il allait se changer. .

- Bonjour, Miss van Dyne. Je m'appelle Gideon. Je suis l'assistante personnelle du docteur Banner. Avez-vous besoin de quelque chose en particulier ?

Pendant ce temps, Bruce alla dans sa chambre, délaissa ses vieux vêtements pour une tenue plus... habillé... moins... clochard. Cela ne lui prit que deux minutes. Il se brossa aussi les dents et se coiffa un peu mieux. Il fallait rester présentable malgré la migraine qui le prenait et la non-volonté à vouloir se bouger le cul ces dernières semaines. Revenant dans le salon, il congédia Gideon et s'assied sur le canapé, sa tasse de thé toute prête.

- Merci Gideon.

- Je vous en prie, Monsieur.

Il reporta alors son attention sur Janet. Celle-ci semblait rayonner, comme à chaque qu'il la voyait d'ailleurs. Sauf que là, ça faisait des mois qu'ils ne s'étaient pas vus. À vrai dire, ça allait faire près d'un an. Faut dire qu'il s'en était passé des choses depuis la mort de Thanos... Bruce restait silencieux et ne savait pas trop quoi faire ni dire. Il savait bien le pourquoi de la visite de Jan' et il n'avait pas forcément envie de parler de tout ça... Il but alors quelques gorgées de son thé, fixant l'horizon, plongeant la pièce dans un silence lourd qui allait sûrement être interrompu par l'intervention de Janet. Ce qu'elle pouvait être pipelette. Elle détestait le silence et la non activité. Elle était surexcitée comme femme. Par moment, Bruce avouait plaindre Henry... Mais vu tout ce que Janet lui racontait, c'est plutôt elle qui est à plaindre. Quoiqu'il en soit, il la devança et décida de briser ce silence insoutenable. Reposant sa tasse de thé, il se tourna vers elle et lui lança.

- Comme tu as dit tout à l'heure, j'ai beaucoup de choses à raconter. Et tu en as sûrement autant à me dire.

Un petit sourire et un petit clin s'affichèrent sur le visage de Bruce avant qu'il ne reprenne aussitôt, sans laisser de chance à Janet de répliquer.

- Par quoi commencer ? Cela doit faire au moins un an qu'on ne s'est pas vu... Il s'est passé plein de choses. Honneur aux dames : Que faisais-tu lors de la bataille contre Thanos ? Tu as pris part au combat toi aussi ?

Il est vrai que Banner n'avait pas fait attention aux autres à ce moment là. Il venait d'apprendre que le sérum qu'il avait créé avec Jemma ne fonctionnait pas. Ses effets étaient temporaires. Le Hulk était de retour et en colère, encore plus que d'habitude. Le scientifique avait donc pris le premier quinjet à sa disposition. Il avait décidé de quitter la Terre ce jour-là...

Code by Sleepy


- Go ahead, piss me off! -

Bruce Banner. You know what scares me the most ? When it happens, when it comes over me... and I totally lose control, I like it.

Hulk. I'm not dead. I'm just mad.
× code by lizzou.


BRO HUG:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

CONFIDE... 'CAUSE I'LL BE ON YOUR SIDE [Bruce Banner]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Weiß Side B - Shôko Oomine & Koyasu Takehito
» The Blind Side ( Sandra Bullock )
» Rolex Submariner ref 5512 Up side down
» THE OTHER SIDE OF THE WIND, le dernier film de Orson Welles enfin à l'écran?
» [fantastique]Dark-Side (1er jet)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Universe :: Laboratoire de Bruce Banner-